Il ne fallait pas manquer la floraison des rhododendrons dans la forêt
de Montgé : c’était encore un peu tôt mais on a pu tout de même admirer
de beaux spécimens . Un petit crochet par le sémaphore , érigé en 1901 .
Des milliers de têtards dans l’étang , mais les iris jaunes n’étaient
pas encore en fleurs , tant pis pour la photo cette année. Danièle

Comments are closed.

Post Navigation